5ème dimanche de Pâques

Proposé par François Philips sj

Evangile : Jean 14, 1-12  « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ».

Entrons dans notre réflexion par un chant: “Jésus est le chemin”


Jésus est le chemin (Boullay/L’Emmanuel)

R. Jésus est le chemin
Qui nous mène droit vers le Père,
C’est lui qui est la vérité,
Il est la vie !

1. Jamais homme n’a parlé ainsi que celui-là,
Non personne ne peut faire les signes qu’il accomplit,
Dieu est avec lui.

2. Jean-Baptiste nous a dit : “Voici l’Agneau de Dieu”,
Car c’est lui que le Père a marqué de son sceau,
Venez et voyez.

3. Celui qui croit en moi à la vie éternelle,
Qui me suit marchera, non pas dans les ténèbres,
Mais dans la lumière !

4. En gardant ma parole, vous serez mes disciples,
Alors vous connaîtrez vraiment la vérité
Qui vous rendra libres.

5. Qui ne prend pas sa croix, ne peut suivre mes pas,
Mais qui perdra sa vie pour moi la sauvera,
Marchez à ma suite !

6. Mon Royaume n’est pas de ce monde ici-bas
Je suis Roi et quiconque est de la vérité,
Écoute ma voix.

7. À nouveau je viendrai, vous prendrai avec moi,
Et du lieu où je vais vous savez le chemin,
Ayez foi en moi.

8. “De son sein couleront, oui, des fleuves d’eaux vives,”
Recevez l’Esprit Saint pour être dans le monde,
Témoins de l’amour !

© 1989, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris


Après le lavement des pieds, raconté au Chapitre 13 de son évangile, Jean nous présente trois discours d’adieu de Jésus à ses apôtres. Ceux qui ont partagé sa vie durant le temps de sa mission en public vont devoir découvrir une autre manière d’être avec le Christ ressuscité et présent, bien qu’invisible. Nous avons ici le premier de ces trois discours.

« Quand je serai parti vous préparer une placeDans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures » : l’Ascension de Jésus nous ouvre le chemin de notre maison à chacun, qui n’est pas située en haut mais en Dieu. C’est là que Dieu se donne totalement.

Le rayonnement de Dieu fera jaillir de chacun de nous la résonnance unique que lui seul peut donner. Chacun-e sera dans sa propre demeure et en communion avec tous.

Voilà le but. Comment nous  acheminer vers cette communion définitive ? Jésus déclare : « Je suis le Chemin ». Il s’est fait homme précisément pour nous révéler, nous dévoiler le visage du Père. Il est « l’icône du Père ». « Montre-nous le Père ! », dit Philippe.

Il a suivi son chemin, si déconcertant pour nous, afin qu’en méditant sur ce qu’il est et sur ce qu’il fait, nous avancions vers la Vérité. Nous comprendrons que son chemin est aussi le nôtre : en passant aussi par la mort et la croix, nous atteindrons notre propre vérité et nous parviendrons à la Vie.

« Je suis dans le Père et le Père est en moi » : Jésus nous fait entrer dans la famille de Dieu, dans la vie même des Personnes divines, qui partagent tout et qui sont le seul et unique Dieu. L’Esprit est Dieu qui se communique. La vie spirituelle, inspirée par l’Esprit de Dieu, comporte trois étapes : garder les paroles de Jésus et les mettre en pratique ; demander en toute confiance ce que lui-même désire pour nous ; « faire les mêmes choses que lui » : continuer, achever la mission que le Père lui a confiée.

Prière de reprise :

« Béni sois-tu, Notre Père, de nous appeler à vivre en communion avec toi, en Jésus ton Fils, grâce à l’Esprit-Saint qui nous met en relation avec Dieu et avec tous les êtres humains. Qu’il nous donne de comprendre que le chemin de Jésus est aussi le nôtre, que c’est en prenant notre croix chaque jour et en acceptant les morts à nous-mêmes nécessaires que nous découvrirons chacun-e notre propre vérité et que nous accéderons à la Vie. »

(Le commentaire est celui de La Bible des Communautés chrétiennes, Médiaspaul, Paris. Cette édition pastorale est le fruit de l’expérience missionnaire de deux frères, Bernard et Louis HURAULT, prêtres du diocèse de Versailles. Bernard a vécu vingt ans dans un bidonville au Chili ; Louis, quarante ans en milieu populaire de la banlieue parisienne. Leurs notes sont très bien faites, dans un langage accessible à tous, fidèles à la Tradition de l’Eglise et interpellantes pour elle comme pour chacun-e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.