6ème dimanche de Pâques

Proposé par Richard Erpicum sj

Sœurs et Frères,

Poursuivant notre pèlerinage dans ce temps pascal, nous nous approchons du temps de l’Ascension et de la Pentecôte. Le Seigneur nous y prépare par sa parole que nous propose l’Eglise.

Jésus sait bien que le temps de Pâques, le temps des manifestations du Christ ressuscité est limité et prendra bientôt fin. Il se préoccupe de ses disciples ; il se préoccupe de nous. Il prie le Père de nous donner son Esprit, cet Esprit par lequel il a pris chair en Marie, cet Esprit qui est descendu sur lui au Baptême au Jourdain, l’Esprit qui a animé toute sa vie, cet Esprit que Jésus ressuscité a remis à ses disciples.

Je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur qui sera pour toujours avec vous, c’est l’Esprit de vérité.

Jésus avait déjà parlé  de cet Esprit à Nicodème.  Tu dois renaître de l’Esprit … ce qui avait étonné Nicodème « Comment peut-on renaître ? Faut-il retourner dans le sein de sa mère ? ». Ce qui l’effraie, c’est la nouveauté et l’inconnu : « L’Esprit souffle où il veut » .  Durant ce temps de Pâques nous avons souvent entendu les Actes des Apôtres … qu’on appelle aussi l’Evangile du Saint Esprit.  Nous aurons l’occasion de l’écouter à l’occasion de la Pentecôte. Ce qui me frappe, c’est comment l’Esprit a agit pour la première Eglise. A travers l’expérience de la Pentecôte, mais aussi les persécutions, les disputes dans la communauté, L’Esprit conduit la jeune Eglise.

Philippe  proclamait le Christ dans une ville de Samarie. Il chassait les esprits mauvais, il guérissait les infirmes.  Les apôtres envoyèrent Pierre et  Jean  qui imposèrent les mains et ils recevaient le Saint Esprit.

Les disciples auraient pu faire une petite communauté fermée, un ghetto frileux et craintif. L’Esprit  a poussé  pour qu’ils partent sur les routes, qu’ils s’ouvrent aux juifs qui parlaient grec, puis aux samaritains à moitié païens, puis aux païens du monde entier.  C’est l’Esprit qui les a poussé à choisir des diacres dont ce Philippe pour répondre aux besoins de la communauté. C’est l’Esprit qui a poussé le persécuteur Saul, devenu Paul à devenir l’apôtre des païens.  Une des caractéristiques de l’action de l’Esprit, c’est qu’il  pousse les communautés fermées à s’ouvrir … rappelez-vous la Pentecôte, rappelez-vous l’expansion missionnaire … L’Esprit souffle où il veut … N’oubliez pas le début de la Bible, « Au commencement l’Esprit planait sur les eaux » … et le début de l’Evangile « Au commencement était le Verbe ; rien n’a été fait sans lui ».  Nous avons la tentation de nous cloisonner ; l’Esprit décloisonne !   L’Esprit lance à l’aventure  … avons-nous confiance dans l’Esprit ?

Le Monde est incapable de le recevoir parce qu’il ne le connaît pas.  Mais vous vous le connaissez, parce qu’il est en vous.

Si tel est l’Esprit, il est  inévitable que le Monde s’oppose à lui, comme le Monde s’est opposé au message d’amour de Jésus…  Mais Jésus nous dit, à nous ses disciples : « L’Esprit est en vous … comme il a été en moi … » Soyez attentif à ce qu’il veut vous dire, à ce qu’il veut vous faire faire … Priez non pas pour vous enfuir du Monde mais pour entendre ce que l’Esprit veut que vous fassiez dans le monde … et cette prière doit être personnelle, mais elle doit aussi être commune … Ecoutez le …

Un commentaire

  1. Françoise Meens

    Merci beaucoup pour cet éclairage de la Parole et ce ravitaillement spirituel bien nécessaire en cette période particulière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.