Dimanche de Pentecôte

Homélie pour la Pentecôte 2020

Père Richard Erpicum sj

Entrons dans le mystère de la Pentecôte par le chant de Patrick RICHARD: “Vienne sur le monde”

(Bernard/Akepsimas/Grzybowski/Studio SM)

VIENNE SUR LE MONDE
LE SOUFFLE CREATEUR !
VIENNE SUR LE MONDE
L’EAU VIVE DU SAUVEUR !

1- Viendra sur toi l’Esprit d’en haut,
Le vent d’amour qui fait renaître.
Voici qu’il plane sur les eaux,
Sa brise éveille notre terre.
Debout, reprends souffle, anime ta vie ! BIS

2- Viendra la force de l’Esprit,
Qui donne chair à la parole.
Tu vois son oeuvre dans Marie ;
Le même Souffle te façonne.
Debout, reprends souffle, anime ta vie !  BIS

3- Viendra sur toi le don de Dieu,
Tu entendras un chant de source.
Voilà l’eau vive que tu veux,
Au fond du coeur tu la découvres.
Debout, reprends souffle, anime ta vie !  BIS

4- Viendra la Flamme du Vivant,
Le feu nouveau qui régénère;
Jour après jour il se répand
Pour que tout homme soit lumière.
Debout, reprends souffle, anime ta vie !  BIS

5- Viendra la paix du Bien-Aimé
Sur qui repose la Colombe.
Sois comme lui un baptisé
Qui n’a pour Dieu qu’une réponse !
Debout, reprends souffle, anime ta vie !  BIS

6- Viendra le Souffle tout puissant,
Qui nous rassemble et nous disperse.
Nous deviendrons un peuple grand
Qui ose aller où Dieu le mène.
Debout, reprends souffle, anime ta vie !  BIS


Sœurs et Frères,

Nous avons parcouru les différentes étapes de l’année liturgique ; après Noël, après Pâques, après l’Ascension nous voici à la Pentecôte. Nous connaissons bien ce parcours. Nous savons que nous célébrons aujourd’hui le don de l’Esprit promis par Jésus : c’est la naissance de l’Eglise !

La première lecture des Actes raconte cette venue de l’Esprit. Nous avons écouté ce beau texte avec attention … Nous nous rendons toutefois compte que ce n’est pas la  Pentecôte unique mais un évènement récapitulant de nombreuses Pentecôtes.  

  • Jésus avait vécu d’une certaine manière sa propre Pentecôte au Jourdain : « Tu es mon fils bien aimé » … L’Esprit comme une colombe … le symbole, mieux l’expérience de l’amour.
  • Aussi, fort de cette expérience, il avait expliqué à Nicodème : « Il nous faut renaître de l’Esprit.   L’Esprit souffle où il veut ! ». 
  • La veille de sa passion, il avait promis à ses disciples : « Je vous enverrai un autre défenseur, l’Esprit
  • Et à la croix, Jean nous dit : « Jésus remit son Esprit ». 
  • L’évangile de Jean nous rapporte l’apparition de Jésus aux disciples une semaine seulement après Pâques. « Comme le Père m’a envoyé, je vous envoie … Recevez l’Esprit Saint … Pardonnez les péchés ».  La puissance miséricordieuse de l’Esprit est en marche … une puissance qui ne « possède pas », une puissance qui libère le cœur.
  • Cette rencontre préparait l’événement rapporté aujourd’hui par Luc dans les Actes des apôtres …
  • Mais ce n’est pas fini : quand Pierre rencontre le centurion Corneille (Actes 10, 44) l’Esprit vient sur des païens …  Il y en a d’autres dans les Actes.
  • Et tout au long de l’histoire, il y a eu de nouvelles Pentecôtes petites et grandes …  Jean XXIII en avait parlé pour le concile. La Pentecôte n’est pas une fête du souvenir, mais la célébration d’une réalité quotidienne … L’Esprit est à l’œuvre ; avec le Pape François nous avons parfois le sentiment que l’Esprit est de nouveau à l’œuvre.

Comment cela se passe-t-il ?  Il y aurait tant à dire ! Impossible de toute dire !

  • Ce qui me frappe aujourd’hui, c’est que l’Esprit nous fait dépasser toutes nos cloisons … Parthes, Mèdes, Elamites … Chacun comprend en sa langue ! A Babel, la diversité des langues avait conduit à la confusion, à la séparation, à la guerre… A la Pentecôte, il n’y a pas de « langue commune »,  personne  ne renonce à sa langue. Il n’y a pas « uniformité et nivellement » … Et pourtant tous se comprennent. La diversité est richesse. Même les païens  reçoivent l’Esprit de Dieu ! … La rencontre de Pierre et de Corneille est un autre exemple de cette dynamique d’ouverture de l’Esprit de Dieu.

Plus qu’une expérience extérieure, une expérience intérieure 

  • Paul nous dit : ’Esprit nous  permet de proclamer « Jésus est Seigneur » ; c’est aussi L’Esprit qui crie en nous « Abba, Père ». Notre prière si pauvre soit-elle est portée par l’Esprit … Ce qui fait que nos prières ne sont pas des formules vides … mais un dialogue d’amour.  L’Esprit dans nos cœurs parle à Dieu pour nous … 
  • Mais aussi, l’Esprit de Dieu nous parle de la part de Dieu. La vie chrétienne est une vie de discernement …. Sans les rejeter, Jésus n’a pas insisté sur les multiples commandements. Il a plutôt cherché ce que ce que Dieu lui  demandait à lui personnellement, et aujourd’hui il nous invite à être chacun attentifs à ce que l’Esprit dit en nous. Devant les choix de la vie, que faire ? Ecouter l’Esprit ; demander l’Esprit de force et de vérité !

Sortir de nos cloisonnements et entrer dans la communion, laisser se développer en nos cœurs une prière venue de l’Esprit même de Dieu, être attentif nos seulement à des commandements mais à l’appel personnel du Dieu qui parle dans la brise légère, c’est cela – entre autre – la vie dans l’Esprit, la Pentecôte dans nos vies … Nous n’aurons jamais fini d’y entrer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.